Gap poursuit son programme de responsabilité environnementale et sociale

L’entreprise américaine Gap s’est engagée à poursuivre son programme environnemental et social engagé en 2008. Elle vise 20% de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis d’ici à 2015.

Gap Inc. a publié le 22 août son cinquième rapport de responsabilité sociale et environnementale, une mise à jour complète des opérations sur sa chaîne d’approvisionnement, de ses programmes environnementaux et des efforts d’investissement communautaire de 2009 à 2010.

Son Président Directeur Général, Glenn Murphy, déclare que « Gap prend au sérieux l’importance d’être une entreprise responsable », avant d’ajouter que « pour réaliser des changements durables, toutes les marques de vêtements doivent s’engager à apporter des améliorations dans la vie des ouvriers de la confection et à l’environnement ».

Réduire l’impact environnemental des opérations de l’entreprise demeure une priorité absolue dans les années à venir. Gap Inc. a rapporté que 100% de la fabrication de ses jeans est faite en conformité avec le système de l’entreprise Water Quality System, assurant que les eaux usées sorties d’ennoblissement sont traitées correctement avant d’être rejetées.

Dans ce rapport, la société dit s’être également engagée à réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de ses opérations aux Etats-Unis de 20% en 2015, par rapport au niveau de 2008. Cela fait suite à un premier plan de diminution de 20% entre 2003 à 2008.

Le rapport met aussi en évidence le programme PACE (avancement personnel et la valorisation des carrières) qui a aidé plus de 5000 ouvrières (au Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Sri Lanka, Vietnam et bientôt au Bangladesh).

Parmi les sujets importants de ce rapport, notons aussi :

  • la mise en place d’un code de bonne conduite pour les employés de Gap et ses sous-traitants (plus d’un million de travailleurs dans 1200 usines)
  • l’amélioration du système de stockage et d’emballage permettant d’éliminer 57 000 tonnes de carton et 63 millions de mètres de bandes de plastique par an aux Etats-Unis, soit une économie de près de 20 millions de dollars par an.
  • la réduction de 40% de la consommation d’électricité dans les centres de distribution en remplaçant plus de 16.000 ampoules par d’autres plus efficaces.

source : Gapinc.com